Le blog de KOBE

Tout ce que vous aimez : High-tech, Models, ciné, TV, fashion, Fun etc …

 
  • Accueil
  • > Car
  • > FUN – CAR : la voiture du futur par mon ami Cosmos

FUN – CAR : la voiture du futur par mon ami Cosmos

Voilà je lui ai demandé de me pondre un petit article, du Cosmos tout craché quoi en tout cas moi j’en veux une !

cosmosskycar.jpgPresque sept ans qu’on a passé l’an 2000, mais où sont donc les voitures volantes qu’on nous promettait ? Et voici le Skycar, inventé par Paul Moller : une « voiture volante » pour 4 passagers, qui décolle et atterrit verticalement, contrôlée automatiquement par ordinateur et GPS. Vitesse de croisière : 450 km/h (pointe à 600 km/h !) pour moins d’une quinzaine de litres aux 100… Aucune compétence en pilotage requise quand on passe en manuel : ça se pilote au joystick comme un jeu vidéo, et c’est plus compact et plus silencieux qu’un petit avion de tourisme. Le « truc » : des moteurs rotatifs améliorés, très puissants tout en étant légers. Ça atterrit sur votre pelouse bientôt, quand les organismes auront certifié l’appareil et ouvert les couloirs aériens appropriés (des « autoroutes du ciel »)… et surtout quand vous aurez assez d’économies : comptez le prix d’une grosse berline de luxe.signé Cosmosetaccueil.gif

le lien vers le site : http://www.moller.com 

Dans : Car,Fun
Par kobe888
Le 7 décembre, 2006
A 17:43
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    seb
    seb écrit:

    Julien ; je te remercie de lire ceci,
    c’est tres évocateur.

    En psychologie, la mythomanie est une tendance au mensonge pouvant aller jusqu’à altérer durablement la vie sociale. Il a été observé que le mythomane ment souvent parce qu’il craint la réaction (de dévalorisation, par exemple) qu’entraînerait l’aveu de la réalité.

    Cette pathologie entraîne un handicap social important dans les cas où le malade procède à des altérations mineures et crédibles de la réalité. L’aveu étant souvent accompagné de réactions négatives de l’entourage, la mythomanie tend à s’auto-entretenir.

    Contrairement au menteur, le mythomane n’est pas totalement conscient de son mensonge. Il ne distingue pas clairement la réalité des événements issus de son imagination. Le phénomène est cependant normal dans la phase préadolescente : le jeune enfant se raconte comme étant vraies des histoires imaginaires. Ces mensonges ne sont pas intentionnels : l’enfant croit dans une certaine mesure à ce qu’il raconte. C’est là une étape normale et généralisée de l’enfance. Quand cette tendance persiste après la fin de l’adolescence, elle est considérée par notre société comme un trouble du comportement.

    Le recours fréquent, voire permanent, aux mensonges constitue pour le mythomane un moyen de fuir une réalité dont l’acceptation le ferait souffrir. Il élude ainsi cette réalité douloureuse. Le décès d’un proche, une séparation douloureuse, un grave échec scolaire, sentimental ou professionnel, bref, tout choc émotionnel important peut favoriser une fuite dans une « nouvelle réalité » plus supportable. D’autres formes de fuite se réalisent par la prise d’alcool.

    On considère dans la culture occidentale cette altération de la vérité comme traduisant au moins un manque de confiance en soi, quand ce n’est pas de maturité affective (résistance à la frustration, par exemple)

    Quelques cas de mythomanie célèbres

    Des créateurs de religions ou de sectes, voire des chefs d’entreprise célèbres (Thomas J. Watson Sr, Francis Bouygues, Steve Jobs), ont su créer une sorte de mystique pour galvaniser leurs adeptes ou leurs employés. Bien qu’il soit excessif de parler en un tel cas de mythomanie pathologique, la culture d’entreprise qu’ils ont su créer n’en flirte pas moins avec ce concept. « IBM n’est pas une simple entreprise. IBM est une institution qui sera éternelle et dont vous faites partie », répétait invariablement Watson.

    Le nazisme a été considéré par Wilhelm Reich comme un exemple typique de mythomanie collective.
    De façon plus générale, quelques agnostiques comme Daniel Dennett ou Richard Dawkins assimilent les religions à des formes de mythomanie. Il appartient cependant à chacun d’estimer en son âme et conscience ce qui lui paraît justifié ou injuste dans ce point de vue.

    Cas personnels
    Jean-Claude Romand a pendant près de 20 ans raconté à sa famille et ses proches qu’il travaillait à l’OMS, alors qu’en réalité il n’avait pas même passé son examen de seconde année de médecine. Alors que sa femme commençait à découvrir la supercherie, il l’assassina avec ses enfants et ses parents, seule façon apparemment pour lui de sortir de cette impasse.

    Frédéric Bourdin a été arrêté en 2005 dans un collège de Pau. Il se faisait passer pour un adolescent de 14 ans, élève en 4e. Il avait alors 31 ans.

    Plusieurs femmes affirmant avoir été victimes d’abductions par des OVNI affirmèrent qu’on leur avait dans l’engin pris le bébé qu’elles attendaient. Vérification effectuée, ces femmes n’étaient nullement enceintes au moment allégué des faits.

    Myriam Badaoui : célèbre accusatrice dans l’Affaire d’Outreau a déclaré le 18 novembre que les six appelants « n’avaient strictement rien fait » et qu’elle avait menti.

  2.  
    kobe888
    kobe888 écrit:

    oui en fait pour ceux qui ne savent pas Cosmos est Julien et kiffe les ET …

Répondre

 
 

amandine |
slt tout le monde!!! |
le cahier de vie des matern... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nucleaire
| passionsanimaux
| 9kirchois perso